points de vue

les déambulations d'un codeur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Devoxx France cru 2014

Le Devoxx France est, à l’image de son parent le Devoxx, une conférence à caractère technologique qui s’étale sur trois...

Lire la suite

Un petit voyage dans DragonFly BSD - partie 1/2

DragonFly BSD est le dernier rejeton de la famille des Unix BSD libres. Il est issu du désaccord de Matthew Dillon sur...

Lire la suite

Les Programmations Orientées Objet

La Programmation Orienté Objet (POO pour les intimes) est de nos jours la lingua franca de la programmation dite...

Lire la suite

Devoxx France cru 2014

Le Devoxx France est, à l’image de son parent le Devoxx, une conférence à caractère technologique qui s’étale sur trois jours. Bien que axé sur l’écosystème Java, on y trouve aussi des tracks sur d’autres langages (comme Erlang ou Go), et sur d’autres technologies (programmation système sur Raspberry Pi ou sur Arduino). C’est la troisième année et le cru 2014 a été, à mes yeux, excellents. Ce que j’aime dans cette conférence est son caractère technique ; les tracks sont animés par les programmeurs pour les programmeurs. Foin donc de toute propagande sur tel outil, tel framework ou tel autre produit. Ici, l’accent est mis sur la présentation avant tout technique, le plus souvent illustrée par une démonstration qui, je l’avoue, me parle beaucoup plus qu’une suite ininterrompue de slides et de blabla.

Lire la suite

Un petit voyage dans DragonFly BSD - partie 1/2

DragonFly BSD est le dernier rejeton de la famille des Unix BSD libres. Il est issu du désaccord de Matthew Dillon sur les choix d’architecture SMP de FreeBSD 5. Créé en 2003 à partir de FreeBSD 4.8 pour initialement proposer une autre implémentation du multi-threading (multiflot en français), plus originale, il devient l’opportunité, pour l’équipe de DragonFly BSD, d’emprunter des directions différentes, voir innovantes, de celles des autres systèmes Unix.

Lire la suite

card slot

Une histoire de slots

L’amélioration de la structuration du code d’un programme, avec la distinction des considérations techniques de celles métier, est le Saint Graal que poursuivent sans fins les développeurs. A cette fin, de nombreuses techniques ont fait leur apparition dont nous pouvons citer les traits ou les annotations. A côté de ceux-ci, il existe une technique élégante et uniforme que sont les slots. Mais, que sont ces derniers et en quoi peuvent ils nous aider dans notre quête ?

Lire la suite

Apache Wicket 6 Starter

Instant Apache Wicket 6

Voici un petit compte-rendu du livre Instant Apache Wicket 6 édité par Packpub. Ce compte-rendu a aussi été publié sur le site de l’Alpes JUG dont je fais partie.

Lire la suite

Tour-Eiffel.jpg

La programmation entre science et art

Actuellement, la programmation relève de l’ingénierie qui consiste en la conceptualisation et en la réalisation d’ouvrage d’art fonctionnel et qui repose sur une méthodologie et une rigueur toute scientifique. Paradoxalement, dans l’industrie, l’activité d’ingénierie dans le développement logiciel manque de rigueur scientifique et sa méthodologie s’apparente souvent à de la planification et à de la gestion des activités.

Lire la suite

Evolution de code avec Haskell (partie 2) : évolution

Un logiciel n’est jamais terminé. Il ne fini pas d’évoluer pour satisfaire aussi bien de nouveaux besoins que de nouveaux enjeux technologiques. Un logiciel qui ne change pas, qui ne vit pas un refactoring continue, est un logiciel qui se meurt jusqu’à disparaître du marché parce que dépassé. Nous savons faire évoluer une application écrite selon la POO en jouant sur les propriétés de rétention, de composition, et d’extension des objets, ces entités logicielles qui représentent les concepts adressés par le programme. Mais qu’en est-il en programmation fonctionnel ? Comment peuvent être représentés les concepts ? Comment un code, écrit avec un langage fonctionnel, peut-il évoluer face aux changements ? Je vous propose de montrer ces aspects par un petit tour d’horizon d’un programme écrit en Haskell.

Lire la suite

Evolution de code avec Haskell (partie 1) : conceptualisation

Un logiciel n’est jamais terminé. Il ne fini pas d’évoluer pour satisfaire aussi bien de nouveaux besoins que de nouveaux enjeux technologiques. Un logiciel qui ne change pas, qui ne vit pas un refactoring continue, est un logiciel qui se meurt jusqu’à disparaître du marché parce que dépassé. Nous savons faire évoluer une application écrite selon la POO en jouant sur les propriétés de rétention, de composition, et d’extension des objets, ces entités logicielles qui représentent les concepts adressés par le programme. Mais qu’en est-il en programmation fonctionnel ? Comment peuvent être représentés les concepts ? Comment un code, écrit avec un langage fonctionnel, peut-il évoluer face aux changements ? Je vous propose de montrer ces aspects par un petit tour d’horizon d’un programme écrit en Haskell.

Lire la suite

Les Programmations Orientées Objet

La Programmation Orienté Objet (POO pour les intimes) est de nos jours la lingua franca de la programmation dite impérative. Pourtant, fort est de constater que celle couramment usitée est loin de l’approche définie par son auteur, Alan Kay, au point que l’on peut dire qu’il existe actuellement en fait deux approches orientées objet !

Lire la suite

Un benchmark sur le tri rapide dans 5 langages

L’article de James Roper sur les performances de Scala et de Java via l’exemple du tri rapide m’a donnée l’idée, juste pour amusement, de réaliser le même benchmark mais avec 5 langages différents : C, Go, Java, Scala et Haskell ; on y retrouve donc ici à la fois des langages à orientation impérative et d’autres à orientation fonctionnelle. L’implémentation de l’algorithme est celui utilisé dans son article mais déclinée selon deux axes pour les langages de nature impérative : un axe plus classique dans lequel la récursivité est utilisée, et un autre bien moins traditionnel dans lequel la récursivité est, au contraire, évitée.

Lire la suite

Langages impératifs et fonctionnels

James Roper a publié sur son blog un billet qui compare les performances de Java et de Scala via une réalisation du tri rapide d’une liste ou d’un tableau (quicksort). J’ai trouvé l’article intéressant pour deux raisons principales et qui sont liées à la nature particulière de ces deux langages.

Lire la suite

Bienvenu sur mon nouveau site

Mon ancien site personnel commençait à prendre de l’âge et n’était plus maintenu pour cause de manque de temps. Il en était de même de mon blog personnel. J’ai donc décidé de fusionner les deux en un...

Lire la suite